L'histoire de King C. Gillette

L’entretien de la barbe a toujours été une question de style pour les hommes... mais aussi de savoir-faire !

Jusqu’au début du XXe siècle, les hommes se pressent chez le barbier pour y faire tailler leur moustache, très tendance à l’époque, ou leur barbe. Le rasage était alors un geste technique et délicat. Ces rendez-vous plusieurs fois par semaine représentaient une contrainte importante.

À cette époque, un Américain au nom prédestiné de « King » C. Gillette, innove. Des rasoirs de sûreté pour se raser chez soi existaient déjà mais ils étaient peu maniables et très onéreux. Il fallait en outre réaffûter les lames régulièrement. Gillette et quelques compagnons de route réussissent l’exploit de retravailler l’ergonomie du rasoir de façon à le rendre facile à utiliser et surtout abordable pour le plus grand nombre.

Une pièce d’acier aplatie et affûtée des deux côtés s’insère dans une cartouche de lames, que l’on dévisse pour changer la lame. Remplaçable facilement, prête à l’usage, accessible, elle rend le rasage aisé.

La révolution Gillette est en cours !